ILRNR S4 n°1 "Interview et playlist du groupe Bacchantes"

Et c'est parti !
Pour cette première émission, seule au micro cette fois, je vous propose de découvrir un groupe qui commence à pas mal tourner en ce moment, en France :
Bacchantes.
Il est formé de 4 femmes, musiciennes compositrices et interprètes, issues d'autres groupes qui ont eu envie de crée ce projet envoutant, qui se situe entre le rock et la musique baroque, entre la poesie et la sorcellerie.
Elles nous parlent de leur parcours dans la musique, des femmes qui les ont influencées dans le domaine de la musique, de la spécificité ou pas d'ére une femme dans le milieu des musiques actuelles et amplifiées.

Et pour finir, j'évoquerais à l'occasion d'un rendez vous manqué avec Virginie Despentes, les femmes de la playlist de Vernon Subutex, chronique musicale que j'avais proposée dans une émission qui n'existe plus : Panopticon !
Quelques chroniques sont encore en ligne par ici :
- > https://www.mixcloud.com/Panopticon/playlist-de-vernon-subutex-t1-de-virginie-despentes-par-suzy-q/

Playlist :
Baccahantes - Sécheresse
Mermonte - Motorique
Sieur et Dame - Ours Molaire
Fordamage - Blitz to Target
Faustine Seilman - Shout or Shut Up
Bacchantes - Héllébore Fétide
Bacchantes - Fiers Tyrans
Portishead - Glory Box
Brigitte - Dancefloor
Madonna - Papa don't Preach
God Is my Co-Pilot - I Love my Love with an F

Qui sauvera l'Éducation Nationale ?

À la veille d'un mouvement de grève très suivi dans l'Éducation Nationale, nous ferons le point sur la situation dans les établissements scolaires avec un enseignant et militant SNES-FSU. Nous tenterons aussi de dresser un bilan du ministère de Jean-Michel Blanquer : quelles sont les grandes réformes faites ces cinq dernières années ? Quelles sont leurs conséquences ? Pourquoi ce ministre est-il autant détesté par les personnels ? Comment le Covid a-t-il ébranlé la machine ? (Comment) est-il géré dans les bahuts ? Pour parler du terrain, rien de mieux que d'écouter les gens qui sont dessus !

Voir en ligne : Le SNES-FSU

Une émission tirée par les cheveux

Pour finir cette année tirée par les cheveux on fait une émission capillaire aux zhérissons. On vous diffuse le témoignage de 4 personnes racisées, le rapport à leur tignasse durant leur enfance, dans leurs relations aux autres etc.

On vous diffuse aussi du son pris lors du Transgender day of remembrance (journée du souvenir trans) capté le 20 novembre à Nantes.

Avertissement : on y parle de violences transphobes, mort et suicide de 32'13 à 47'38.

Bonne écoute à toutES !

On a écouté :
* The Nubians - Afrodance
* Angie St Pepito - I don't have to regret this day
* Saint DX - Take my breath away
* Clara Luciani - Dors

LA FRANCE PUE RADIO SHOW 11/01/2022

0/ COCHE BOMBA (Lyon, France) « La France Pue » from split LP w/Enola Gay (1995)

1/ AGONIR (Genève, Suisse) « Domestic Prison » from « …et les droits de l’homme s’effaçent devant les droits de l’asticot » LP (2017)

2/ INTERCOSTAL (Genève, Suisse) « Tons of Humans » from « s/t » LP (2013)

3/ MEET THE VIRUS (Simi Valley, US) « On my own but not alone » from « s/t » LP (2003)

4/ NAKED AGGRESSION (Madison, US) « Kids in America » from « March March Along » LP (1994)

5/ MARMOL (Bilbao, Espagne) « Hevalhelin » from « Sokatira » EP (2021)

6/ TATXERS (Pamplona, Espagne) « Ederregia » from « Hiruzpalau Amets Larri » EP (2021)

7+8/ HIATUS (Liège, Belgique) « Down with the Ballot Box » + « Home Street Home » from « s/t » LP (1996)

9/ EDELWEISS PIRATEN (Olsztyn, Pologne) « Uderz Mine » from « Blizna » LP (2009)

10/ NEUROTIC EXISTENCE (Bremen, Allemagne) « Doomsday Clock » from « Insane » LP (2017)

11/ WITCH HUNT (Philadelphia, US) « Conform » from « This is only the beginning » CD (2007)

12/ KRIMI (Perth, Australie) « Wax Resist » from « Demo » Tape (2021)

13/ BARRERA (Mallorca, Espagne) « Confusa la Historia » from « Visiones Nocturnas » LP (2021)

14/ DROPDEAD (Providence, US) « Flesh and Blood » from « s/t » LP (2020)

15/ SUBORDINATE (Enniskillen, Irlande) « Money talks People perish » from « Respect Existence or Expect Resistance » LP (2015)

16/ SECT MARK (Roma, Italie) « Scouts » from « Worship » EP (2018)

17/ WARNING ! (Athens, Grèce) « In the Dark » from « Too Late » EP (2021)

18/ NONSTOP (Toulouse, France) « Zyklon Bio » from « Zyklon Bio » LP (2021)

19/ RANCOEUR (Nancy, France) « Soledad » from « Sur le Fil du Rasoir » EP (2021)

20/ DIASPORA (Helsinki-Uusimaa, Finlande) « Take back the Night » from « Billion Dollars Bomb » EP (1999)

21/ PELIGRO (Barcelona, Espagne) « Hierbe la Sangre » from « Peligro ! » LP (2011)

22/ THE OBSERVERS (Portland, US) « Symbols Slogans Lies » from « So what’s left now ? » LP (2004)

23/ THE ADICTS (Ipswich, UK) « Joker in the Pack » from « The Sound of Music » LP (1982)

24/ GENERACION SUICIDA (Los Angeles, US) « Dime Donde Están » from « Regeneracion » LP (2021)

25/ MORGANA (Firenze, Italie) « Contemporanéité » (2021)

26/ BLACK PANDA (A Coruna, Espagne) « El Rey de la Carretera «  from « Tanque de 98 Octavos » LP (2007)

27/ STRAIGHT TO HELL (Saint-Etienne, France) « Le Mal du Pays » from « s/t » LP (2009)

28/ THE STOPS (Portland, US) »Rumors » from « Nameless Faces » LP (2015)

29/ VANILLA POPPERS (Cleveland, US) « ? » from LP (2017)

30+31/ MANESTRA (Thessaloniki, Grèce) « Δεν κολλάς πουθενά » + « Προσπάθεια φθηνή » from « s/t » LP (2021)

32/ GALARUPA (Indonésie) « Control » from « s/t » EP (2021)

33/ NEEDLES (Berkeley, US) « Truth » from « Desesperacion » EP (2012)

34/ TRAGATELO (Los Angeles, US) « Resiste la Colonization » from split Tape w/Kontraattaque (1999)

35/ SEWER BRIGADE (Barcelona, Espagne) « Nuevo Orden » from « Fins que Tot sibiu cendra » LP (2021)

36/ HC BAXXTER (Bielefeld, Allemagne) « Nie Wieder » from « s/t » EP (2021)

THE OBSERVERS

ILRNR S4 Emission de rentrée, avec Non Mais Genre

Premier article pour cette émission que j'ai le plaisir d'animer depuis 4 ans maintenant.
J'en suis donc à la 4ème saison.
J'ai pris du retard dans les publications, je sais...
Mais mieux vaut tard que jamais !

Voici donc une émission un peu spéciale, la première de l'année, co-animée avec l'équipe de Non Mais Genre, une autre émission à laquelle je participe depuis 3 ans.

C'est une belle entrée en matière, une présentation croisée de ces deux émissions qui sont diffusées en alternance toutes les semaines, le mercredi de 20h à 21h sur Radio Alpa.

Il sera question...
Des origines et des raisons d'existence de nos émissions respectives.
De la visibilité des femmes dans le rock et la musique.
Du livre la Revanche des Shepunk de Vivien Goldman.
De la visibilité des questions lées au genre et au féminisme dans le théatre.
Un programme d'actions auxquels on participe : Ladyfest, fanzine, des thèmes d'émissions qu'on a envie d'aborder.
De mes retours sur les rencontres Radio Rageuses et les commentaires de Bertrand qui n'a pas pu y aller.
D'un échange sur la non mixité.
De nos retours sur la marche des fiertés du Mans à travers l'implication d'Amandine, et un micro-trottoir.
Et d'une playlist féministe, queer, et malicieuse.

Suzy Q

PS : le son n'est pas terrible, c'était une émission de rentrée après une absence très longue du studio, j'avais perdu un peu la main sur la technique.
Dernier mea culpa : on a encore du mal avec la formule "auditeurs-rices".

Communiqué de Solidaires et de syndicats polonais : En Pologne, en France et ailleurs, le syndicalisme combat l’extrême droite !

Communiqué de Solidaires et de syndicats polonais : En Pologne, en France et ailleurs, le syndicalisme combat l’extrême droite !

Ce qui se passe à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie est effroyable.

Rédaction dim 09/01/2022 - 16:00

Toulon : soirée/débat de la CODEX 83 sur l'extrême-droite contre les droits des femmes

Toulon : soirée/débat de la CODEX 83 sur l'extrême-droite contre les droits des femmes

Jeudi 20 janvier 2022

Rédaction dim 09/01/2022 - 15:51

VISA 34 : Faits et méfaits de l'extrême droite dans le 34 - novembre et décembre 2021

VISA 34 : Faits et méfaits de l'extrême droite dans le 34 - novembre et décembre 2021

NOVEMBRE

Rédaction dim 09/01/2022 - 15:48

Motion du SYNPTAC-CGT au 14ème congrès à Paris du 28 au 30 novembre 2021

Motion du SYNPTAC-CGT au 14ème congrès à Paris du 28 au 30 novembre 2021

La situation très préoccupante créée par la banalisation des idées d’extrême droite, qu’elles soient portées par le Rassemblement National ou par tout autre parti, mouvement ou individu opportuniste, ne doit laisser aucune place à l’hésitation quant à la

Rédaction dim 09/01/2022 - 15:47

Etats-Unis : Le syndicat des infirmières NNU salue la condamnation des meurtriers racistes d’Ahmaud Arbery

Etats-Unis : Le syndicat des infirmières NNU salue la condamnation des meurtriers racistes d’Ahmaud Arbery

Le syndicat National Nurses United [la plus importante organisation d’infirmières aux États-Unis avec près de 185 000 membres à travers le pays] s’est félicité aujourd’hui de la condamnation des trois agresseurs blancs, Gregory McMichael, Travis McMich

Rédaction dim 09/01/2022 - 15:45

L'OST et de la musique !

Dans cette émission on rencontre Ericka et Lisa de L'OST (Organisation de Solidarité Trans) : Association d'entraide et d'autosupport Trans Tourangelle.

Prochaine permanence collectives samedi 29 Janvier de 13h30 à 17h30 à l'engrenage (8 Rue Georges Delpérier, Tours)

Les info pour joindre L'Organisation de Solidarité Trans :
mail : organisationdesolidaritetrans[at]gmail.com
twitter : @OrgaSoliTrans
instagram : @OrgaSoliTrans
facebook : Organisation de Solidarité Trans - OST

Et on écoute de la musique !
* Dua Saleh - Sugar mama
* Shea Diamond - I am her
* Lena Raine - Pigstep
* Shea Diamond - Keisha complexion
* Molly Nilsson - Were never coming home
* Björk - Hunter
* Against me - Transgender dysphoria blues
* DJ Skovid - Sauce Dem
* Solillaquists of sound - As if you existed
* Grêce et Volupté Van Van - Pussy gang
* KCIDY - Souterrains
* Sexy Sushi - J'aime mon pays
* Lala &ce - Show me love

The Movement - Merry Christmas!

De la tendresse au couteau

Allez, pour cette première de 2022 : de la tendresse au couteau !

◉ Un tirage de tarot collectif en direct par Nelly Poésie, sa pratique du tarot est enracinée dans une démarche de réenchantement du monde. Ce soir on fait appel à nos intuitions et nos âmes de sorcier.es pour faire un état des lieux de la nouvelle année.

◉ Des lectures qu'on a kiffé :

- De la poésie avec "Incantation pour nous toutes" d'Anna Milani,
- "Où j'apprends à ma mère à donner naissance" de Warsan Shire et
- "Le monde est un couteau" de L.Juniper.
- "Betty" de Tiffany McDaniel

◉ Aussi une playlist musicale avec du bon son de meufs/gouines/trans !
- November Ultra / Soft and Tender
- TrampQueen / BoÏ on t'as dit c'est la revanche
- Planning to rock / Jam Fam

◉ En 2e partie on rediffuse "Deux livres, deux meufs, deux univers" , une émission de Lilith, Martine et les autres. "....à la rencontre de deux autrices, et de deux univers. La première Cara Zina, revient dans un entretien sur la sortie du livre Fear of the Female Planet (écrit avec Karim Hammou et paru aux éditions
Nada)...Deuxième bouquin, et un autre univers, Barge, de Helo K. On vous diffuse ici une lecture qu'elle a fait d'extraits de son livre, autoédité, qui revient sur 10 ans de bouffées délirantes, entre lectures des carnets qu'elle tenait, lettre de proches, dossiers médicaux, etc. "

Le podcast à télécharger
Le podcast en ligne

Une bonne écoute, une bonne année, tout ça tout ça...

Le gang des gazières

Le syndicat des femmes musulmanes

Nous avons eu le plaisir d'inviter le Syndicat des femmes musulmanes de l'Alliance citoyenne de grenoble.
Prenons le temps de les écouter nous raconter leurs luttes à grenoble, leurs engagements feministes, leurs colères mais aussi leur joie à lutter ensemble !

Pour soutenir leur lutte et pour signer leur petition pour le droit de se baigner à la piscine dans le maillot de son choix, c'est ici !

Musiques :

  • Mona Hayden - Hijabi ( Wrap my hijab)
  • Keny Arkana - Prière
  • Evaluna Montaner - Me libere

La bonne année avec des bonnes nouvelles....

Pour commencer l'année 2022 en douceur, on vous a concocté une émission spéciale bonnes nouvelles, avec un miracle en méditerranée, des paysans et des militants dans le Larzac, les acquis de la Commune, les avancées des luttes féministes, quelques surprises et de la musique idoine.

Pour en savoir plus :
- Entretien avec l'historien Philippe Artières autour de son livre Le peuple du Larzac - Une histoire de crânes, sorcières, croisés, paysans, prisonniers, soldats, ouvrières, militants, touristes et brebis…
- Entretien avec Ludivine Bantigny qui a publié La Commune au présent aux éditions La Découverte.
- Entretien avec Bibia Pavard qui a coécrit avec Florence Rochefort et Michelle Zancarini-Fournel le livre Ne nous libérez pas, on s'en charge - Une histoire des féminismes de 1789 à nos jours, publié aux éditions la découverte.

One ear later : Retour sur l'emission avec la sociologue Danièle Linhart pour « L'insoutenable subordination des salariés »

Depuis l'autre coté de la Manche, Marion dans sa chronique rétroactive revient sur l'émission avec la sociologue Danièle Linhart qui a publié aux éditions Érès « L'insoutenable subordination des salariés ».

Il va y avoir du sport...

Yo l'équipe !
En piste, ce soir sur le raint-té c'est Micro Féroce.
On y va tout schuss, on mouille le maillot, on monte au filet et on fait péter le mur du son.
Ce soir on accélère, on dribble, on maintient le cap et même on recule pour mieux sauter ! On se met bien dans nos baskets tout.e.s ensemble, on baissera pas la garde, on fera du corps à corps.
Y'aura pas de hors jeu, et personne ne restera sur le banc de touche !
Aujourd'hui on vous parle de sport comme on l'aime et pas la peine de ramener la coupe à la maison, y'a pas la place !
Dans le gamme ce soir ya le VB2C, l'équipe de basket en directe live, et du son à vous faire faire des grands écarts !
Alors fini de pédaler dans la semoule, on attaque le rebond au grand galop, c'est parti !!!!

Bonne écoute !

La playlist :

- Lizzo, Fitness
-Georgette Plana, Fais du vélo
-Queen, Bicycle Race
- Juste Shani, Sélection Féminine
- Ryaam, Martha Viera Da Silva
- Joëlle Ursull, M. J. Perec
-Fanny Polly, Dunk
-Muthoni drummer Queen, Squad Up
-Hope Tala, All my girl like to fight
-The Ettes, Crown of age
-Chinawoman (Michel Gurevich), Russian ballerina
-Flip salto, Ursulalala
-Kumbia Queers, Daniela
-Natti Natasha et Becky G, Ram Pam Pam
-Pépite sonore des copines

Film :
- Beautiful Boxer (film sur le parcours et la vie de la boxeuse de muay-thaï (boxe thaïlandaise) Nong Toom.

  1. Les footeuses (se trouve sur youtube)
    - Lady's Turn (se trouve sur youtube)
    - Foot for Love, Les dégomeuses
    https://lesdegommeuses.org/foot-for-love/
    - « But I'm a cheerleader ! »
    - Bliss ou Whip it (film sur le roller derby)

Émissions radio :
Le gang des gazière :
http://www.radiorageuses.net/spip.php?article1317

Surya Bonaly, corps et lame
https://www.binge.audio/podcast/programme-b/surya-bonaly-corps-et-lames

Dégenré-e
Comme sur des roulettes ! Épisode 1 et 2 :
http://www.radiorageuses.net/spip.php?article557

http://www.radiorageuses.net/spip.php?article565

livre :
Lola Lafont, La Petite Communiste qui ne souriait jamais

Décembre 2021 : Matérialismes Trans

En décembre, on a voulu prendre le temps de s'intéresser aux pensées qui abordent les questions et les vécus des personnes trans dans une perspective féministe matérialiste et/ou sociologique.
On y présente les réflexions du livre Matérialismes Trans avec Pauline Clochec, codirectrice de l'ouvrage.

Sur la 4e de couverture, il est annoncé que l'ouvrage « refuse la réductions des réalités trans à des questions d'identité ».
On a tenté de comprendre cette approche matérialiste à l'heure ou les réflexions sur les trans sont très souvent abordé avec des postulats issus du féminisme queer.
On a discuté du terme de transitude, de transphobie et de cissexime, de la place des femmes trans dans les milieu féministes, notamment queer et des féministes anti-trans.
On a questionné le concept d'inclusion très utilisé en ce moment dans les milieux féministes
On a survolé la réflexion d'un article sur conditions sociales de l'accès au corps pour les femmes et notamment les femmes trans.
Puis on a fini par une présentation et des extraits d'un article de Joao Gabriel qui repense les expériences des hommes trans en insistant sur la question raciale.

Voilà, on espère que ça vous fera cogiter, que vous en parlerez avec les copines / copains et que ça vous plaira aussi…

Bonne écoute !

L'émission est entrecoupée de morceaux de musique d'artistes trans qu'on a déjà entendue dans l'émission musicale transféministe d'avril 2020.

Decline Him, Quay Dash :

Presence of a legend, Shea Diamond,

It's not your right to know, Tami-T,

Squared Toe Leather Boot, Quay Dash,

De saines lectures !


 VIOLENCE n°13 – Triple dose de punk !

Alors ça, c'est vraiment super cool !! C'est le "catalogue" d'une expo présentée cette année à la Fanzinothèque de Poitiers, basée sur trois groupes cruciaux du punk zexagonale: Camera Silens, Les Thugs et Burning Heads. Le truc trop chouette, c'est que c'est Frank du zine Violence (entre  autres  choses !) qui s'en ai chargé, et qu'il a du coup fait le truc comme s'il s'agissait d'un numéro de Violence, dont la dernière parution date pourtant de 1995 ! On se croirait vraiment dans une "time capsule" ahaha ! Et le contenu est excellentissime: des tonnes de documents, témoignages, photos sur ces trois incontournables du genre, le truc absolument indispensable pour les fans et qui fonctionne à merveille sous cette forme à la fois foisonnante et simple ! Sous une couverture du père Mickson, en plus, yes ! Un must ! Y'a juste que Frank s'est mélangé les pinceaux entre un concert stéphanois de Camera et un de LSD malgré mes (très peu) précieuses indications, aha ! Je déconne, c'est parfait de bout en bout et je crois qu'on peut encore en choper sur les distros de La france Pue et Sucette Distro. Si vous aimez un de ces trois groupes, n'hésitez pas une seconde, c'est passionnant.

 



BRA n°11
Pas de bra, pas de chocolat ! arg, désolé, pas pû m'empêcher de la faire, celle la ! Bon, ben c'est nickel, le zine Bordelais a repris un bon rythme de croisière et comme les précédents, c'est une pure lecture. Au programme, des intervious fournies et argumentées de Derrick Morgan (pour le reggae), de Gonna Get Yours (pour la oi!) ou de Marie de la Fanzinotheque, et puis la suite de l'historique rondement mené des Blaggers et une interview à caractère patrimoniale de The Abhored (oi! et HC antiraciste du début des 90's) qui est vraiment intéressante, et c'est déjà parfait ! On rajoute des kroniks qui partent dans tous les sens (ce qui est un plus !), un ton agréable et une présentation réussie et BRA est tout bêtement en train de devenir un incontournable du fanzinat actuel ! (fanzinebra at hotmail point com)





CHERI BIBI n°12

Ahah ! Daniel s'est carrément mis en couv' de ce numéro, tout d'orange (mécanique) paré ! Comme toujours, c'est énorme: une somme de travail de dingue, des heures de lecture ! Avec pêle-mêle: un dossier bien venu sur les nanas du blues, rythm'n'blues et rock'n'roll originel, des interviews "reggae" de Norma Fraser et Vin Gordon, la suite de celle (passionnante et bavarde) du père Dionnet et une autre en demi-teinte de Sab Grey d'Iron Cross (bah ouais ! Il parle même pas du fait qu' avec ses potes neusks ils traquaient les PD dans les parcs de Washington à l'époque, héhéhé...). Mais le gros morceau du zine, c'est le méga dossier sur les "girls gangs" des fifties, avec la blinde de trucs sur les films et livres du genre avec une iconographie à se taper le cul par terre de beauté graphique ! C’est parfois un peu dur à suivre avec un  côté « catalogue » corollaire au désir d’exhaustivité, mais c’est tout de même super réussi. Avec en plus un article sur Tura Satana et une interview de Miriam Linna (première batteuse des Cramps, rédactrice du fantastique zine Kicks et taulière du label Norton) qui déboite tout et m'a donné envie de ressortir mes exemplaires de Bad Seed !! Arrgh ! Et on rajoute un entretien lui aussi brillant avec Emory Douglas, graphiste des Black Panthers, pasque la lutte des classes, c'est ça qu'est classe, et voilà, c'est parfait ! Bon, ça cause aussi de boxe, mais ça je m'en cogne (aha !) un peu. Top du top ! https://www.cheribibi.net/

 



« LES AVENTURES DE RED RAT - L'INTEGRALE » Johannes Van de Weert

Comment j’ai pu passer à côté de ça tout ce temps, sans dec’ ?  Bon, bien sur, le personnage central de cette BD, je l’ai croisé à plusieurs reprises depuis genre 35 ans, depuis la K7 démo de Kolerat en fait, vu qu’il a été utilisé par 672 trucs punk au fil des années ; mais j’avais jamais lu la BD ! Les éditions Monde A L’Envers et Black Star avaient déjà traduit toutes ces pages en trois volumes ya de ça 5/6 ans, mais là ils ont tout réunit en un unique (et énorme !) tome sous une chouette couverture sérigraphiée. Pas loin de 700 pages ! Alors pour résumer le topo : Red Rat est un personnage créé pour le zine punk Raket à Rotterdam, à l’orée des années 80. Son créateur officiait dans les Rondos, un des premiers groupes punk de la ville, a plus tard collaboré avec The Ex et participait activement à toute l’agitation politique de l’époque. Du coup, les aventures de Red Rat, c’est un peu ce qu’il vivait alors : la punkitude et l’activisme anti-capitaliste. Le trait est agréable, une sorte de ligne claire passée à la moulinette underground, bien moins stylisée que le maître local du genre (le grand Joost Swarte), beaucoup plus déliée et simple. Les histoires abordent toutes un thème central : les émeutes contre le couronnement de la reine des Pays-Bas, l’occupation de logements vacants dans les quartiers ouvriers, la dérive des punks nihilistes vers le fascisme, le règne du consumérisme, la gauche molle et son obsession moraliste du « sociétal », etc etc... Le tout toujours bien amené, avec concision, sans dogmatisme imbitable ou prétention condescendante. L’auteur utilise un anthropomorphisme basique et efficace à la manière d’Art Spiegelman : les prolos sont des rats, les immigrés des lapins et les patrons, flics et politiciens des porcs. Red Rat est un petit rat naïf qui se retrouve souvent dépassé par des situations à la fois humaines, sociales ou politiques et ça se lit d’une traite. En plus, y’a plein d’annexes qui constituent en fligranne l’histoire de la naissance d’une scène punk dans la deuxième ville de Hollande et c’est littéralement captivant ! L’auteur parle même de la fois où Crass les a invité à jouer avec eux en Angleterre et de leur déception lorsqu’ils ont vu ces derniers laisser des skins nazis foutrent le concert en l’air sans jamais ouvrir leur gueule ! D’où scission avec Crass qui, vexés, les accuseront ensuite d’être d’affreux maoïstes, ahaha ! Bref, plein de petites histoires qui mises bout à bout font la grande (histoire !) et des centaines de pages de BD avec un sens ! Et ça nous éclaire aussi sur le monde actuel, hein, on y trouve des tonnes de choses qui sont encore et toujours pertinentes aujourd’hui ! Totalement indispensable ! Commandez ça, soutenez les éditeurs, bordel ! C’est plus punk que n’importe quels skeuds des nouvelles hype « trop underground » du moment. Le Monde A l'Envers






Lettres d'infos antifascistes de l'inter-orga de l'Isère - N°1 et 2

Lettres d'infos antifascistes de l'inter-orga de l'Isère - N°1 et 2

L’inter-orgas 38 contre l’extrême droite a été mise en place collectivement par plusieurs militant·es de 12 organisations (CGT, CNT, Unef, Ras l’Front Isère, AFA Grenoble, UCL, NPA, UNL, MNL, PCF, Solidaires…).

Rédaction jeu 30/12/2021 - 12:09

Communiqué Fédération CGT des Services Publics contre l'attaque des locaux de la CGT de Bordeaux Métropole par l'extrême-droite

Communiqué Fédération CGT des Services Publics contre l'attaque des locaux de la CGT de Bordeaux Métropole par l'extrême-droite

La Fédération CGT des Services publics condamne fermement les attaques portées contre les locaux du syndicat CGT de Bordeaux Métropole

Rédaction jeu 30/12/2021 - 12:06

Communiqué FSU 53 : Non au racisme !

Communiqué FSU 53 : Non au racisme !

Non au racisme !

Rédaction jeu 30/12/2021 - 12:03

Communiqué de Sud Education Ain sur l'attaque de ses locaux par des fascistes

Communiqué de Sud Education Ain sur l'attaque de ses locaux par des fascistes

Dans la nuit du 20 au 21 décembre, le siège du syndicat Sud Éducation Ain a été vandalisé. Un autocollant fasciste (une croix celtique) a également été retrouvé, signant cette attaque.

Rédaction jeu 30/12/2021 - 12:00

Face à la menace fasciste - Sortir de l'autoritarisme

En ces temps incertains, cette semaine on vous propose une nouvelle diffusion d'un entretien avec le sociologue Ugo Palheta qui vient de publier avec l'historienne Ludivine Bantigny "Face à la menace fasciste - Sortir de l'autoritarisme " aux éditions Textuel. Et oui, il va falloir être résistant en 2022 et ouvrir des pistes pour affronter la menace !✊📻✊#antifasciste #ugopalheta #ludivinebantigny

Pour aller plus vous pouvez aussi l'émission avec Ugo Palheta autour de son livre "la possibilité du fascisme - France, la trajectoire du désastre" publié aux éditions la découverte.

LA FRANCE PUE RADIO SHOW 28/12/2021

0/ COCHE BOMBA (Lyon, France) « La France Pue » from split LP w/Enola Gay (1995)

1/ MOVING TARGETS (Boston, US) « Brave Noise » from « Brave Noise » LP (1989)

2/ MOVING TARGETS (Boston, US) « Opposites » from « Humbucker » LP (2020)

3/ HÜSKER DÜ (Minneapolis, US) « Sheena is a punk-rocker » from split EP w/The Ramones (2015)

4+5/ BOB MOULD (Minneapolis, US) « American Crisis » + « Fireball » from « Blue Hearts » LP (2020)

6/ ANGUSTIA (Los Angeles, US) « Evolucion or Destrucción » from « s/t » EP (2016)

7/ AGGRENATION (Suède) « Ministry of Lies » from split EP w/ Nulla Osta (2011)

8/ RAZTRELIATT (France) « Flic de Paris » from « Demo » (2021)

9/ NEGAZIONE (Torino, Italie) « Arezzo Wave » from «Live » (1991)

10/ HUMAN FAULT (Vyskov, République Tchèque) « Odzbrojit » from « Zjevné Predurceni » LP (2020)

11/ AMHRA (Ortigueira, Espagne) « Momentos » from « Mas Alla » LP (2019)

12/ ANARRES (Kaunas, Lithuanie) « It has swallowed us all » from « s/t » LP (2015)

13/ BONECRUSHER (Nouvelle-Zélande) « Diktator »

14/ AT THE DRIVE-IN (El Paso, US) « One-Armed Scissor » from « Relationship of Command » LP (2000)

15/ SOLEA (New York, US) « Clouds in my Way » from « s/t » EP (2002)

16/ SAMIAM (Berkeley, US) « Factory » from « You’re freaking me out » LP (1997)

17/ NEUROTIC EXISTENCE (Bremen, Allemagne) « Bullshit & Lies » from split EP w/ Killbite (2018)

18/ BRAT PACK (Nijmegen, Hollande) « Sick Burn » from « Hate the Neighbours » EP (2008)

19/ BLEEDSIDE (Philadelphia, US) « Old Phobia » from « s/t »  EP (2017)

20/ THE STRANGLERS (Guildford, UK) « North Winds » from « Aural Sculpture » LP (1984)

21/ PERE UBU (Cleveland, US) « Final Solution » from « Final Solution » EP (1976)

22/ THE RAMONES (New York, US) « Sheena is a punk-rocker » from split EP w/ Hüsker Dü (2015)

23/ SCREECHING WEASEL (Chicago, US) « Chicago » from split CD w/Born Against (1993

24/ CASEY (Blanc-Mesnil, France) « Le Fusil dans l’Étui » from « Ennemi de l’Ordre » EP (2006)

25/ RUDIMENTARY PENI (London, UK) « Cosmetic Plague » from « Farce » EP (1982)

26/ LACHRYMOSE (Oakland, US) « Chicken » from « Mauz-X-Mas » Tape (1996)

27/ SOBRAS DEL DESCONTENTO (Santiago, Chili) from split w/ Conquestio (2019)

28+29/ ASSEMBLY OF GOD (Oklahoma City, US) « Assembly Line » + « Break the Machines » from « Submission Obedience Denial » EP (2001)

30+31/ MARCEL DUCHAMP (Santiago, Chili) « Punk » + « Ciudadania » from « Contra Nosotros Mismos » LP (2009)

32/ RUN DMC (New York, US) « Christmas in Hollis » from « Christmas in Hollis » EP (1987)

#11 Vers les étoiles - Mary Robinette Kowal

En cette fin d'année, nous vous présentons le roman Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal, publié en 2020 aux éditions Denoël dans la traduction française de Patrick Imbert.

Une uchronie ou histoire alternative qui se passe dans les années 1950 et qui parle de changement climatique et de conquête de l'espace, d'exclusions et d'alliances, de privilèges et de prises de conscience, de combats et de soutien. C'est le premier tome d'une série.

Il y a une chouette chronique de ce roman qui donne des infos qu'on n'a pas forcément eu le temps de mentionner, et, si vous lisez l'anglais, une interview de Mary Robinette Kowal dans laquelle elle explique comment elle travaille et ce qu'elle a cherché à montrer avec ce roman, voici un petit extrait traduit :

“Je pense que l'une des choses que je dirais à propos de ces livres, c'est qu'à beaucoup d'endroits où Elma est confrontée à des discriminations, les exemples semblent dater des années 50, mais la plupart datent en fait du 21ème siècle. Il est donc agréable de penser que les choses ont changé - et elles ont changé - mais seulement par degrés. Les problèmes sont toujours là. Plus de 500 personnes ont été dans l'espace, mais seulement 61 d'entre elles étaient des femmes.”

Et si vous voulez en savoir plus sur les femmes astronautes, vous pouvez lire l'article à ce sujet sur le site de France Culture : Les femmes dans l'espace : une conquête inégale (Ce qu'il ne mentionne pas c'est qu'il s'agit surtout d'astronautes blanches, puisque la première femme noire à aller dans l'espace, c'est Mae Jemison en 1992.)

Bonne écoute !

#11 Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal
#11 Vers les étoiles de Mary Robinette Kowal

Cette émission était diffusée le 27 décembre 2021.

Il y a un flux RSS pour notre émission, si vous voulez vous abonner en mode podcast.

Le monde selon Amazon

A l'heure où dans les entrepôts d'Amazon ça bosse dure pour livrer à temps les cadeaux de Noël, cette semaine on vous propose une nouvelle diffusion d'un entretien avec Benoît Berthelot autour de son livre le monde selon Amazon publié aux éditions du Cherche-Midi.

Voir en ligne : Le monde selon Amazon

Effets de manche

Largement médiatisé, le naufrage qui a fait 27 morts au large de Calais le 24 novembre a arraché quelques larmes de crocodiles aux requins qui gouvernent la France et l'Angleterre. Un bal des tartuffes qui n'occultera pas cette vérité : la fermeture meurtrière de la frontière maritime de la Manche, toujours plus militarisée, ils en sont les premiers responsables.

Photographie de Louis Witter

« Le véritable ennemi voyage en jets privés, pas sur des embarcations de fortune. » (Tag sur un mur du centre-ville de Douvres, octobre 2021)

***

Rivage français

De la plage de Sangatte, par temps dégagé, on voit clairement les falaises blanches de Douvres, de l'autre côté du Channel. Elles miroitent à une trentaine de bornes, pas plus, quasiment la porte à côté. Mirage séduisant qui explique sans doute que certains exilés se lancent à l'assaut de la Manche depuis cet endroit passablement surveillé. Cela réussit rarement. « Il y a peu, trois Soudanais y ont tenté le passage en kayak au petit matin, mais ils ont vite été arraisonnés par les gardes-côtes », expliquait début octobre Gabriella * du collectif Watch the Channel.

Proche du réseau européen AlarmPhone qui apporte une assistance téléphonique aux personnes en détresse dans leur traversée de la Méditerranée [1], Watch the Channel a été créé en 2018 par des militants français et anglais, en réponse à la hausse des tentatives de passage par la mer. L'objectif : donner aux personnes concernées et aux associations qui les aident le maximum d'informations pour atténuer les risques. Parmi ces consignes, dans le petit flyer que le collectif distribue aux exilés, cet impératif : « Do not try without an engine ». Sans moteur, en effet, le risque est grand de se faire emporter beaucoup plus au nord par les courants. Si le drame a été évité pour le trio en kayak dont parlait Gabriella, ce n'est pas toujours le cas. Le jeudi 11 novembre, trois personnes étaient portées disparues après s'être lancées sur le même type d'embarcation.

Comme pour le passage via les ferries ou les wagons d'Eurotunnel, de moins en moins plébiscité car toujours plus difficile au vu des techniques de surveillance quasi dystopiques qui y sont désormais déployées, les modalités des tentatives maritimes varient selon de multiples données. S'y croisent météo, logistique des réseaux de passeurs et bouche-à-oreille. Parmi ces facteurs, l'accroissement constant du harcèlement policier à Calais et dans ses environs est déterminant. Conséquence : les tentatives se font depuis des zones toujours plus éloignées, réparties sur le littoral de 130 kilomètres faisant face à l'Angleterre, du Dunkerquois à la baie de Somme.

Mais si les passages réussis sont nombreux (environ 26 000 personnes entre janvier et fin novembre 2021), de même que les sauvetages (8 200 côté français pour la même période, selon la préfecture maritime), les drames se multiplient à l'approche de l'hiver. Officiellement trois personnes mortes et quatre disparues de janvier à mi-novembre – des chiffres sous-estimés selon Watch the Channel. Avec en outre des sauveteurs estimant être au « bord du point de rupture [2] ». Et une nouvelle glaçante qui tombe à l'instant T de la rédaction de cet article, mercredi 24 novembre : vingt-sept nouveaux morts dans un naufrage au large de Calais. Vingt-sept.

Le bilan pourrait être plus lourd encore. Car, contrairement à ce qui se passe en Méditerranée, ici les secours en mer officiels mènent pour l'instant un travail essentiel, des deux côtés de la ligne séparant les eaux françaises et anglaises. Gabriella évoque ainsi le cas de ce small boat en difficulté côté France, dont deux des occupants sont secourus tandis que les autres choisissent de continuer, avant d'être à leur tour récupérés quand la situation empire. Mais les militants calaisiens craignent une détérioration du secours. Mi-octobre, Gabriella lançait l'alerte : « On commence à avoir des gens qui disent “On a attendu des heures avant d'être secourus”. Ou bien les deux côtés qui se renvoient la balle. Et alors que l'hiver s'annonce et que les cas d'hypothermie se multiplient, on redoute des drames encore pires. » Et d'ajouter : « Le climat politique en Angleterre ne pousse pas vraiment à l'optimisme. » C'est peu dire.

Rivage anglais

Dans le port de Douvres, beaucoup moins sécurisé que celui de Calais, il y a une zone à l'écart où sont prises en charge les personnes récupérées par la Border Force. Souvent débarquées au petit matin, elles sont régulièrement filmées par des militants d'extrême droite, explique Mark*, de Watch the Channel, me montrant sur son smartphone des photos des poètes en question qui, selon un autre témoignage [3], « intimident et harcèlent les migrants » régulièrement : « Ces gens font des live-stream des arrivées en expliquant qu'elles font partie d'une invasion », détaille Mark. « Proches [du groupe d'extrême droite] English Defense League, ils veulent imposer la narration du grand remplacement. Et leur discours a clairement une porosité auprès du gouvernement, qui a une posture de plus en plus extrémiste. »

En octobre 2020, des documents fuitent dans la presse anglaise, concernant les discussions menées au ministère de l'Intérieur pour enrayer les passages maritimes. Parmi les plans évoqués : la mise en place d'une gigantesque machine à vagues anti-small boats ou la construction d'un mur flottant [4]. Projets irréalistes, sans doute, mais qui avancent avec d'autres propositions plus concrètes. Comme l'éventuelle construction d'un centre de détention pour migrants sur l'île de l'Ascension, territoire britannique d'outre-mer, à 4 000 kilomètres au sud, en plein Atlantique. Les Britanniques lorgnent de fait avec insistance du côté de l'Australie, qui mène une politique de refoulement vers des camps-prisons hors de son territoire continental. Quant à la criminelle proposition de la ministre de l'Intérieur Priti Patel de recourir aux pushbacks (refoulements) en mer pour repousser les embarcations vers la France, elle est très sérieusement discutée par la classe politique anglaise et a même donné lieu à des exercices au large de Douvres, avec des jet-skis de la Border Force s'entraînant à arraisonner des embarcations. La marque d'un débat échappant à tout contrôle, dans lequel Patel se sent pousser des ailes.

Ministre de l'Intérieur du gouvernement Johnson depuis 2019 et égérie de l'aile droite du parti conservateur, Priti Patel se veut une dure à cuire. Admiratrice de Thatcher, partisane de la peine de mort et fervent soutien du Brexit, elle est celle qui incarne le mieux l'extrême-droitisation du gouvernement. Elle porte d'ailleurs un projet de loi actuellement discuté au Parlement, le « Nationality and Borders Bill », mêlant durcissement du droit d'asile et criminalisation accrue des personnes débarquant clandestinement par bateau. Alors même que le nombre de demandeurs d'asile a baissé en 2020 [5] et que le pays accueille proportionnellement beaucoup moins de personnes exilées que ses voisins européens, le débat est devenu tellement toxique que l'incendiaire Patel est accusée dans ses propres rangs d'être trop droit-de-l'hommiste. Une course à l'échalote nationaliste qui influe également, quelle surprise, sur la situation de l'autre côté de la Manche.

Ping-pong sécuritaire

« Calais, tunnel sous l'humain ». Ainsi était titré l'article publié dans le dernier numéro de CQFD. Une autopsie froide de la traque aux personnes exilées menée par l'État français. Depuis notre passage, elle continue dans l'indifférence générale (lire dans ce même numéro, « Exilés dans la boue et le froid : l'État assume »), avec pour seule réponse une inflation des moyens sécuritaires, à Calais et ailleurs. Aux drones et policiers à cheval patrouillant sur les rivages s'ajoute ainsi la course à la vidéosurveillance côtière. Une évolution documentée par les canards locaux, à l'image de la Voix du Nord publiant le 22 octobre dernier un article intitulé « Les élus du Calaisis (presque) tous favorables aux caméras anti-passeurs », mentionnant la déception du maire de Marck-en-Calaisis : « Seul bémol, l'installation de quatre caméras a été proposée. C'est insuffisant pour l'élu. » Un élu qui donne le la : aujourd'hui comme hier ou demain, c'est insuffisant, il faut toujours plus de caméras, de barbelés à lames rasoirs, de drones...

Lundi 22 novembre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonçait ainsi un plan de dotation matérielle de 11 millions d'euros pour des quads, des 4x4 ou des caméras thermiques. Soit une petite partie de l'enveloppe de 62,7 millions d'euros promise en 2021 par les Anglais pour lutter contre l'immigration clandestine. L'objectif : une militarisation toujours plus marquée de la frontière, dans la droite ligne des politiques européennes en la matière.

C'est ainsi que, de mois en mois, se perpétue des deux côtés de la Manche le spectacle d'une invasion mise en scène comme ingérable et exigeant une réponse martiale immédiate, dans un jeu de ping-pong politique misant sur des symboles et une médiatisation anxiogènes. « Calais est un espace hautement stratégique en matière de communication, où l'on expérimente de nouvelles politiques sécuritaires sur des personnes étrangères », nous rappelait Juliette Delaplace du Secours catholique à la mi-octobre. Dit autrement par les militants de Corporate Watch [6] : « [La ville] a une importance fondamentale en tant que symbole pour la propagande anti-migrants – le parfait récit alarmiste qui guide le régime des frontières. »

L'énième drame qui vient de se dérouler au large de Calais, lequel aura un temps orienté sur place caméras et politiciens, s'inscrit déjà dans cette narration sécuritaire, mêlant dénonciation des passeurs et appels à Frontex, le bras armé des frontières européennes. Une chose est sûre : le sang du Channel ne sera pas lavé par ceux qui l'ont fait couler.

Émilien Bernard

* Prénom modifié.


De l'autre côté du miroir

L'histoire du renforcement de la frontière franco-anglaise est faite de multiples jalons, de l'accord du Touquet, en 2003, répartissant les rôles entre les deux États (les Anglais financent, les Français contrôlent) à celui de Sandhurst, en 2018, le prolongeant en resserrant les boulons sécuritaires. Des deux côtés de la Manche, leur socle, l'instrumentalisation de la question migratoire s'est développé, tout au long de cette période, avec des visées électoralistes évidentes. On en connaît logiquement mieux les rances contours français. Mais le miroir anglais de cette grandissante xénophobie d'État est tout aussi édifiant. Dans un ouvrage intitulé The UK Border Regime (2018), les militants de Corporate Watch détaillent ainsi l'alliance successive de « la guerre du Labour contre les demandeurs d'asile » menée suite à l'élection du travailliste Tony Blair en 1997, puis la politique dite de l' » environnement hostile aux migrants » de Theresa May, à partir de 2012. Une factice construction de l'immigration comme problème à résoudre urgemment, menée main dans la main avec des médias réactionnaires faisandés et une industrie sécuritaire florissante, débouchant sur ce que le collectif désigne comme une « escalade dramatique de la répression des migrants ». Le tout ayant depuis été parachevé par le triomphe de Boris Johnson, du Brexit et des délires nationalistes made in Perfide Albion. France-Angleterre : zéro-zéro.


Cet article fait suite à un reportage publié dans le n°203 de CQFD (novembre 2021), « Calais, tunnel sous l'humain ».


- Cet article a été publié dans le numéro 204 de CQFD, en kiosque du 3 décembre 2021 au 7 janvier 2022.

  • Ce numéro est disponible chez près de 3 000 marchands de journaux partout en France. Pour retrouver les points de vente près de chez vous, cliquez ici.
  • Pour recevoir les prochains numéros dans votre boîte aux lettres, vous avez la possibilité de vous abonner.

[4] Lire notamment« No 10 confirms UK offshore asylum plan under consideration », The Financial Times (30/09/2020).

[5] Voir notamment « The Observer view on Priti Patel's fake migrant crisis », The Guardian (21/11/2021). On y lit : « Le nombre de personnes venant sur place demander l'asile a baissé de 4 % l'année dernière et représente au plus la moitié de ce qu'il était au début des années 2000. »

[6] Dans leur livre The UK Border Regime, 2018, en accès libre sur la Toile.

L'insoutenable subordination des salariés

Cette semaine nous parlons de win-win, de soft skills, d'intrapreneur, de chief happiness officer, de start-up, d'entreprises libérées, de réorganisation du travail, bref on plonge dans le monde formidable du management et de ses techniques qui visent à tout faire accepter ou presque aux salarié•es. Nous serons en très bonne compagnie pour cette exploration puisque, pour notre dernière émission en plateau de l'année 2021, nous sommes heureuses de recevoir la sociologue Danièle Linhart qui a publié aux éditions Érès « L'insoutenable subordination des salariés » !

One ear later : Retour sur l'emission sur Radio Lorraine Coeur d'Acier

Depuis l'autre coté de la Manche, Marion dans sa chronique rétroactive revient sur l'émission avec l'historienne Ingrid Hayes sur l'aventure de la radio pirate Lorraine cœur d'acier.